Commune mixte de Haute-Sorne

Plan directeur régional

Les démarches de la Microrégion s'inscrivent dans la stratégie cantonale en matière de collaboration intercommunale et d'aménagement du territoire (plan directeur cantonal, fiche 1.03 Planification microrégionale). Elles font l'objet d'un cofinancement de la part de l'Office fédéral du développement territorial au titre de Projet-modèle "Intercommunalité et aménagement du territoire" dans l'espace rural et du canton au titre de subvention à l'aménagement régional.

La Charte de juin 2005 fixe dans les grandes lignes les objectifs à atteindre, compte tenu du développement souhaité et de l'évolution des besoins.

Au-delà des mesures d’organisation à prendre sur le plan administratif (fusion de communes qui fait l’objet d’une étude en parallèle) et sur le plan opérationnel et promotionnel en matière de zone d'activités intercommunale, l’objectif des études est de réaliser une progression qualitative de l'aménagement du territoire de la microrégion et de permettre aux communes d'exposer et de faire reconnaitre au canton leurs problématiques spécifiques.

Le plan directeur régional doit permettre de résoudre des problèmes concrets, de coordonner les plans d'aménagements locaux entre eux et avec le plan directeur cantonal. Il porte sur l'essentiel, fixe des priorités et se concentre principalement sur les conditions de la mise en œuvre, soit par la microrégion, soit par les communes individuellement (il s'agit particulièrement de plans de zones).

Une importance particulière doit être accordée à une bonne prise en compte de la nature et du paysage et de leur mise en valeur et à la complémentarité entre l'urbanisation et les transports, notamment publics, dans une perspective de développement durable de la région. Les expériences de la conception d'évolution du paysage de Soulce et d'Undervelier seront prises en considération. Il abordera bien sûr également des questions comme la gestion de l’offre de terrain à bâtir, les infrastructures de transports, la réhabilitation du patrimoine bâti, les équipements touristiques, publics, sportifs, culturels, ainsi que la protection contre les risques et les dangers naturels.

Le groupe de travail est composé du responsable de l’urbanisme de chaque commune. Il a présenté le fruit de ses travaux le 7 septembre 2011.

Les conseils communaux sont invités à donner leur avis jusqu'au 7 octobre 2011. La population de la Haute-Sorne sera informé notamment par une information donnée le samedi 8 octobre 2011 de 10 à 12 h. à la salle du conseil général de Bassecourt (locaux de l'administration communale).  L'information se terminera par un apéritif.

Documents :

Liens :

Site de l'Office fédéral du développement territorial / Projets-modèles «Synergies dans l'espace rural»